Aller au contenu principal

Sommet mondial sur le handicap 2022 : HI appelle à plus d’inclusion

partager

Droits | Plaidoyer | International | PUBLIÉ LE 3 décembre 2021
Claude Morakazi dans sa classe, à l’école primaire de Kabgayi (école inclusive), Muhanga District, Rwanda.

Claude Morakazi dans sa classe, à l’école primaire de Kabgayi (école inclusive), Muhanga District, Rwanda. | © Jay Clark / HI

Le Sommet mondial sur le handicap pour promouvoir les droits des personnes handicapées se tiendra du 15 au 17 février 2022. HI donne rendez-vous aux États afin qu'ils s’engagent pour plus d’inclusion. 

Forte de son expérience sur le terrain en collaboration avec les organisations de personnes handicapées, HI s’engage à défendre trois thématiques centrales lors de ce sommet : l’éducation inclusive, la santé inclusive et l’aide humanitaire inclusive. L’association lance un appel solennel aux États à prendre part au rendez-vous et à s’engager sur le chemin nécessaire de l’inclusion. 

 

Un appel à s’engager

Le Sommet mondial sur le handicap 2022 est un événement charnière pour la promotion des droits des personnes handicapées et pour le respect de leur dignité. Suite au premier sommet organisé en 2018, 171 acteurs internationaux s’étaient engagés pour renforcer l’inclusion des personnes handicapées dans tous les domaines de la société. 
Pour le sommet 2022, l’enjeu reste crucial. Il est nécessaire que les États, les agences internationales, les bailleurs et les organisations de la société civile soient très nombreux lors des débats et qu’ils y prennent des engagements forts et pragmatiques. 
HI lance aujourd’hui un appel pressant à tous les acteurs de la scène internationale pour qu’ils se saisissent de cette occasion et soient présents lors de ce rendez-vous. Les engagements pris devront répondre aux enjeux majeurs de l’inclusion en lien avec les organisations de personnes handicapées et être accompagnés de moyens financiers permettant leur mise en œuvre effective.  

 

L’expertise de HI

Depuis près de 40 ans, HI est engagée au quotidien pour appuyer la promotion des droits des personnes handicapées et le respect de leur dignité. Sur le terrain, l’association accompagne les personnes handicapées et leurs organisations représentatives pour une réelle implication et participation dans les débats publics, afin qu’elles contribuent significativement aux stratégies conçues pour répondre à leurs besoins spécifiques.
Forte de cette expérience et de l’expertise acquise au fil des ans, HI s’engage pour que les droits des personnes handicapées soient défendus lors du Sommet mondial sur le handicap 2022. Une délégation de l’association prendra part à cet événement qui se tiendra à distance.

 

Trois engagements forts

HI s’engage à défendre trois enjeux-clés pour les droits des personnes handicapées, lors du Sommet mondial sur le handicap 2022. Par ailleurs, HI promeut la prise en compte du genre et de l’âge comme facteurs de vulnérabilité transversaux à ces problématiques. Cette approche est aujourd’hui promue par l’association dans l’ensemble de ses activités.

 

L’éducation inclusive

Plus de 32 millions d’enfants handicapés dans le monde sont privés d’éducation, soit environ un tiers de la population non scolarisée, selon un rapport de la Commission de l’éducation publié en 2016. Consciente de la nécessité de permettre l’accès à l’éducation pour tous, HI mène 48 projets dans 26 pays sur cette thématique. L’association travaille aux côtés d’acteurs locaux, pour la prise en compte les besoins spécifiques de tous les enfants. Ainsi, en 2020, HI a permis à 365 000 enfants handicapés d’accéder à l’éducation.
Dans le cadre du Sommet mondial sur le handicap 2022, HI incite les acteurs nationaux et internationaux à s’engager, notamment à travers des financements spécifiques dédiés à renforcer les politiques éducatives inclusives. L’approche de HI prend aussi en compte des facteurs tels que le genre (notamment pour favoriser l’accès des filles à l’école), pour améliorer les systèmes d’éducation inclusive et orienter au mieux les financements qui leur sont alloués.


La santé inclusive

HI défend l’application de l’article 25 de la Convention relative aux droits des personnes handicapées, qui vise à atteindre le standard le plus élevé possible en matière d’accès à la santé. L’association œuvre pour la mise en place de politiques sanitaires inclusives, pour la formation du personnel sanitaire et l’accès égal aux soins. Pour ce faire, HI travaille aux côtés des personnes handicapées et de leurs organisations, pour porter leur voix et soutenir leur participation à la prise de décisions. 
L’association s’engage à travailler aux côtés de personnes handicapées et d’organisations qui les représentent, en mettant notamment l’accent sur les femmes et les jeunes en situation de handicap. L’objectif de HI est de promouvoir l’accès à des informations et à des services de qualité dans le domaine de la santé sexuelle et reproductive et des droits connexes, notamment grâce à la sensibilisation des individus concernés et à des formations ciblées pour les personnels de santé.

 

L’aide humanitaire inclusive

HI agit dans une vingtaine de pays pour accompagner des acteurs de la solidarité internationale – ONG, bailleurs et agences internationales – dans le développement d’une approche plus inclusive. Ainsi, aux côtés d’organisations de personnes handicapées, l’association promeut la mise en œuvre de programmes et de projets humanitaires (comme les interventions liées à des catastrophes naturelles), qui prennent en compte les besoins spécifiques des personnes handicapées. L’association s’engage par ailleurs auprès du Global Protection Cluster  et de ses partenaires pour promouvoir une action inclusive, grâce à une approche globale inclusive notamment de l’âge, du genre et du handicap dans les stratégies adoptées. 
HI s’engage à appuyer la mise en œuvre des directives du Comité Permanent Inter-Agences, le forum de coordination humanitaire des Nations Unies, notamment à travers le renforcement de la prise de parole et de la participation effective de personnes handicapées et des organisations qui les représentent, dans l’action humanitaire. Pour ce faire, l’association entreprend des actions de promotion, de collecte de bonnes pratiques, de partage d’outils et de données en lien avec l’action inclusive, tout en responsabilisant les acteurs internationaux sur ce sujet.

 

Plus d'actualités