Go to main content
 

Réduction de la violence armée 

HI travaille sur quatre des cinq piliers de la lutte antimines. Notre travail doit être inclusif au regard de la prise en charge du handicap et des questions liées au genre. Nous adoptons une approche sensible aux conflits, tout en garantissant la participation des communautés touchées à la conception et à la mise en œuvre des projets.

 
Jordanie, Ibrahim a été blessé à la jambe lors d’un bombardement en Syrie. Il se déplace à l’aide de béquilles. Jordanie, Ibrahim a été blessé à la jambe lors d’un bombardement en Syrie. Il se déplace à l’aide de béquilles. Jordanie, Ibrahim a été blessé à la jambe lors d’un bombardement en Syrie. Il se déplace à l’aide de béquilles. Jordanie, Ibrahim a été blessé à la jambe lors d’un bombardement en Syrie. Il se déplace à l’aide de béquilles.

© B. Almeras / HI

HI est aujourd’hui présent dans plus de 60 pays et mène des projets de réduction de la violence armée (RVA) dans 18 pays. Nous intervenons dans des contextes extrêmement fragiles, comme en Afghanistan, en Irak, en Libye, en Syrie et au Yémen, ainsi que dans des pays pollués par d’anciennes mines/engins explosifs (EI) comme la Colombie, le Laos, le Sénégal et le Tchad.

plus de 60 %

de nos pays d’intervention
sont pollués
par des engins explosifs en 2017

72 HEURES

notre temps de réponse
opérationnelle

525 737

personnes ayant bénéficié en 2017
de séances de sensibilisation
et d’éducation aux risques liés aux armes

34 806 847 m²

terres restituées
aux communautés en 2017

4,414

nombre d’engins
explosifs neutralisés
in 2019

Qu’est-ce que la RVA ?

Historique

 

HI a été créée pour venir en aide aux victimes de mines antipersonnel et autres engins explosifs à la frontière thaïlando-cambodgienne au début des années 1980. À partir du début des années 1990, HI a étendu son action à l’élimination des risques liés aux mines et autres engins explosifs, au moment où le Haut-Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (HCR) devait organiser le retour des réfugiés cambodgiens dans des zones fortement polluées. HI a été chargée de recruter, de former et de déployer les 90 premiers démineurs cambodgiens. Ces 30 dernières années, nous avons étendu nos interventions à la prise en charge des besoins croissants des populations dans les environnements complexes. 

En 1997, HI a été colauréate du prix Nobel de la Paix en tant que membre fondateur de la Campagne internationale pour interdire les mines (ICBL), qui a permis la signature de la Convention sur l’interdiction des mines antipersonnel. Elle a ensuite participé activement à la Campagne pour l’interdiction des bombes à sous-munitions, qui a abouti à la Convention sur les armes à sous munitions.

 

Notre vision

 

Nous sommes portés par notre vision : « Permettre à chacun de mener une vie plus sûre et plus épanouissante, au sein de communautés inclusives ».

Grâce à ses nombreux domaines d’expertise, l’organisation est bien placée pour exercer une influence positive sur la qualité de vie des individus et le développement socio-économique au sens large. Nous sommes engagés dans le plaidoyer, l’éducation aux risques, la neutralisation et la destruction d’engins explosifs, et l’assistance aux victimes. Les populations qui vivent dans des environnements fragiles et pollués sont touchées par de multiples facteurs. HI s’efforce d’améliorer leur qualité de vie en mobilisant un large éventail de compétences et d’équipes internes, en utilisant des ressources et un savoir-faire adaptés au bon endroit et au bon moment, pour aider les personnes les plus vulnérables. Nous tirons également parti des synergies entre ces activités et celles qui concernent la gestion des risques liés aux armes et aux munitions, remédions aux conséquences des armes légères et de petit calibre (ALPC) et favorisons la transformation de conflit. Des synergies se développent également autour des domaines d’expertise de l’organisation, à savoir l’insertion sociale et économique, la réadaptation, la santé (y compris mentale), la protection, l’engagement de la société civile et Atlas Logistique, notre unité opérationnelle qui comble les lacunes de la chaîne d’approvisionnement logistique.

Nous favorisons l’innovation en utilisant la technologie à bon escient, en pilotant des drones pour les activités de dépollution ou en imprimant des prothèses 3D, par exemple, et dans le cadre des processus qui sous-tendent notre travail : renforcement des institutions locales et travail auprès des femmes, des hommes, des filles et des garçons dont nous souhaitons améliorer les conditions de vie, en nous appuyant sur des processus participatifs afin de donner la priorité absolue aux intérêts des communautés touchées. En intégrant l’approche sensible aux conflits, nous souhaitons nous assurer que nos interventions n’ont aucune incidence négative sur la dynamique de conflit locale, et que cette incidence est transformatrice dans la mesure du possible.

Nos activités

 

Les cinq piliers de l’action contre les mines sont le plaidoyer, le déminage, l’assistance aux victimes, l’éducation aux risques et la destruction des stocks de mines. HI travaille sur les quatre premiers, la destruction des stocks étant de la responsabilité des Etats.

HI s’attaque directement aux instruments de guerre et à leurs conséquences :

ELIMINATION DES MENACES

Élimination des risques immédiats liés aux mines et autres engins explosifs grâce au processus de restitution des terres

RENFORCEMENT DES CAPACITÉS LOCALES

Renforcement des capacités locales et étatiques en matière de restitution des terres et de gestion des risques liés aux armes et aux munitions

AMELIORATION DE LA SÉCURITÉ

Amélioration de la sécurité des activités quotidiennes des populations vivant dans des régions touchées par des mines/EI dont la dépollution ne peut être envisagée qu’à long terme en améliorant la connaissance des risques, en favorisant le changement des comportements et l’adoption de pratiques sûres, et en proposant des moyens de subsistance alternatifs

SOUTIEN TECHNIQUE

Soutien technique en faveur de l’éducation aux risques, de la dépollution et de l’assistance aux victimes grâce à notre participation au Comité de révision des Normes internationales de la lutte antimines (NILAM)

AIDE AUX VICTIMES

Aide aux personnes blessées par des mines/EI, aux survivants, aux autres personnes handicapées et aux victimes indirectes pour leur permettre d’accéder aux services, mais également pour promouvoir leurs droits et leur participation à la société

PLAIDOYER

Plaidoyer pour l’application universelle de la Convention sur l’interdiction des mines antipersonnel (CIMA) et de la Convention sur les armes à sous munitions (CASM)

TRANSFORMATION DE CONFLIT

Travail auprès des communautés touchées pour transformer les conflits et bâtir des sociétés plus pacifiques

 

Pas de développement avec la violence armée
et pas de réduction de la violence armée sans développement


La réduction de la violence armée se fonde sur la reconnaissance de l’inégalité (y compris la répartition inégale des richesses) comme principale cause profonde des conflits. HI est particulièrement bien placée pour exploiter ce lien, car nous agissons non seulement pour la réduction de la violence armée, mais également dans les domaines de l'humanitaire, du développement et de la consolidation de la paix. Nous assurons donc la continuité des services, qui peuvent être déployés de manière séquentielle ou parallèle.

La gestion de ce continuum urgence-développement est complexe, et passe par une coordination interne et externe accrue, aboutissant à des approches conjointes de l’aide humanitaire et de l’aide au développement qui contribuent directement à la réalisation des objectifs de développement durable, jusqu’à l’objectif 16 consacré à la paix et à la sécurité, et au-delà.

 
 

Neutralisation et destruction d’engins explosifs

 

Les engins explosifs incluent les bombes aériennes et les armes à sous-munitions, les mines antipersonnel, les projectiles, les mortiers, les grenades, les engins explosifs improvisés, et d’autres dispositifs explosifs qui n’explosent pas comme prévu. Dans de nombreux pays, ils constituent une menace importante pour la sécurité des personnes. Ils restent volatils et peuvent tuer ou blesser gravement les personnes et les animaux dès qu’ils sont touchés ou déplacés, même longtemps après la fin du conflit. 

La neutralisation-destruction d’engins explosifs consiste à détecter, à identifier, à évaluer, à sécuriser, à récupérer et à éliminer définitivement les engins explosifs. Les opérations de déminage permettent aux populations touchées de rentrer chez elles et d’accéder en toute sécurité à leurs terres, à leurs maisons, aux écoles et aux services. À travers les opérations de déminage, nous cherchons à approfondir davantage les objectifs humanitaires et de développement.

Conformément aux normes internationales et selon le contexte de l’intervention, HI met directement en œuvre des activités ou aide des équipes locales à assurer les enquêtes non techniques et techniques et le déminage à l’aide de différentes méthodes et outils, tels que le déminage manuel, les moyens mécaniques, les systèmes de détection des animaux, les technologies innovantes de type drone ou radar pénétrant, et la collecte de données mobiles. Chaque zone est explorée centimètre par centimètre pour permettre de détecter, d’identifier et de neutraliser tous les dangers. Les zones à déminer sont sélectionnées en accord avec les autorités et communautés locales. La priorité est donnée aux zones qui jouent un rôle important dans le développement socio-économique des communautés (accès aux hôpitaux, aux écoles, aux marchés, aux cultures, aux services de construction ou aux ressources : eau, terres, etc.).

 

Gestion des risques d'accidents

 

Les activités d’éducation aux risques liés aux engins explosifs visent à réduire le risque de décès et de blessures posé par les armes, les mines et les autres restes explosifs de guerre (REG). Elles impliquent la sensibilisation de tous les membres des communautés affectées en fonction de leurs différences de sexe, de statut et d’exposition aux dangers liés à ces explosifs. De plus, HI favorise les changements de comportement grâce à l’information du grand public, à l’éducation aux risques à base communautaire et aux activités de formation. Nos actions ont pour but d’aider les individus et les communautés à trouver des solutions alternatives adaptées et plus sûres pour améliorer leur sécurité. 

Au cours des dix dernières années, l’approche de HI a évolué de la sensibilisation et des messages de sécurité de base vers une approche reposant sur le lien humanitaire-développement. Dans les contextes d’urgence, HI diffuse des messages de sensibilisation en informant le public avec des avertissements clairs adressés au plus grand nombre.

Un guide méthodologique spécifique a été développé pour faciliter les actions dans ce domaine.

Dans des contextes de reconstruction, d’après-conflit et de développement, HI s’appuie sur les communautés pour développer les capacités locales de sensibilisation afin de mieux gérer le risque résiduel dans les communautés touchées. HI a donc élaboré des supports et outils de communication sur mesure, tels qu’un livret pour les enfants ou des clips vidéo pour les réseaux sociaux. 

 

Nos interventions d’éducation aux risques et de prévention des risques incluent les activités suivantes

INFORMATION DU PUBLIC

Information du public via les médias de masse

ADAPTATION A UN CONTEXTE SPECIFIQUE

Education aux risques adaptée à un contexte spécifique et à ses populations à risque à l’aide d’outils d’information, d’éducation et de communication

ENQUETE SUR L'IMPACT DE LA CONTAMINATION

Enquête sur l’impact de la contamination pour identifier les menaces et prioriser les interventions techniques en fonction des besoins socio-économiques de la communauté.

 

Assistance aux victimes

Une obligation

 

L’assistance aux victimes est une obligation au titre du droit humanitaire international, à savoir la Convention sur l'interdiction des mines antipersonnel, la Convention sur certaines armes conventionnelles Protocole V et la Convention sur les armes à sous-munitions. 

Les victimes sont toutes les personnes qui ont été tuées ou ont subi des blessures physiques ou psychologiques, des pertes économiques, une marginalisation sociale ou une entrave substantielle à l’exercice de leurs droits en raison de l’utilisation de mines ou de REG, y compris les armes à sous-munitions et les engins explosifs improvisés (EEI) activés par la victime. Les victimes sont des personnes tuées ou blessées par ces armes (victimes directes), mais aussi des familles et communautés affectées (victimes indirectes). Le terme « survivant » désigne les personnes qui ont survécu à un accident avec une mine/un REG/un EEI.

Nos domaines d’expertise

 

HI vient en aide aux victimes depuis le début des années 1980.

Nos domaines d’expertise couvrent un large éventail des services permettant de faire progresser l’inclusion des victimes à tous les niveaux de la société. Dans le cadre des efforts globaux d’aide aux victimes, l’expertise de HI couvre tout le spectre permettant d’améliorer l’inclusion des victimes à tous les niveaux de la société. Il s’agit de fournir une aide adaptée à l’âge et au sexe, notamment des soins médicaux, de la réadaptation physique et fonctionnelle et une aide psychosociale, et de contribuer à l’inclusion sociale et économique des victimes des mines/REG. 

L’assistance aux victimes est mise en place selon le principe de non-discrimination issu des droits humains, ce qui implique que l’accès aux services doit dépendre des besoins et non de la cause de la blessure ou du handicap.

 

Les interventions de HI peuvent être divisées selon cinq axes principaux

ACCES AUX SERVICE

Faciliter l’accès aux services en mettant en place un système qui permette d’orienter les personnes blessées, les survivants, les autres personnes handicapées et les familles des personnes tuées ou blessées vers les services

SERVICES DEDIES

Proposer des services aux personnes blessées, aux survivants, aux autres personnes handicapées et aux familles des personnes tuées ou blessées

RENFORCEMENT DES CAPACITES

Renforcer la capacité des autorités nationales à coordonner et planifier les actions liées à l’assistance aux victimes, au handicap, à la santé, à l’éducation, au travail et à l’emploi, à l’insertion sociale et à la protection sociale

PLAIDOYER

Plaider pour l’application universelle de la CIMA et de la CASM , et pour l’intégration de l’assistance aux victimes dans la future déclaration politique sur l’utilisation d’armes explosives en zones peuplées

RECHERCHE

Recherche appliquée sur l’assistance aux victimes et le développement collectif des communautés touchées par les mines/REG

 

Transformation de conflit

La transformation de conflit est le cadre organisationnel des programmes de HI qui vise à construire des sociétés plus pacifiques. L’approche de la transformation de conflit repose sur l’idée que la paix se construit de l’intérieur de la société en conflit et propose un modèle de changement qui modifie de façon constructive les relations, les attitudes, les comportements, les intérêts et les discours dans les contextes conflictuels en proie à la violence. Pour ce faire, elle s’attaque aux structures sous-jacentes, aux cultures et aux institutions qui encouragent et conditionnent les conflits politiques et sociaux violents. La transformation de conflit a quelques principes et approches en commun avec le travail plus général de HI sur l’inclusion et la gouvernance responsable, et elle reflète l’engagement de HI à respecter les capacités et les responsabilités des populations locales.

Les projets de transformation de conflit menés par HI incluent des activités qui impliquent les membres de la société les plus exclus et les plus difficiles à atteindre, qui renforcent la représentation et les capacités des comités locaux pour la paix, qui facilitent le dialogue pour identifier les intérêts et besoins communs aux communautés divisées, qui consolident la confiance entre les communautés locales et les responsables, et qui aident les communautés à planifier la sécurité de façon participative et à réfléchir aux normes sociales et aux attitudes nocives.

 
 

Gestion des risques liés aux armes et aux munitions 

 

La gestion des risques liés aux armes et aux munitions vise à protéger les communautés et les individus contre les conséquences des explosions non planifiées et des armes, et surtout du détournement des armes légères et des munitions. 

Les interventions de gestion des risques liés aux armes et aux munitions de HI contribuent à réduire le risque de blessure et de mort dû à des explosions non planifiées et protègent ainsi les populations à risque, en particulier lorsque des stocks de munitions et des arsenaux sont situés dans des zones habitées. Elles contribuent également à renforcer les capacités des États en matière de gestion des stocks et de sécurisation des armes et des munitions dans des environnements fragiles.

La gestion sécurisée des stocks nationaux d’armes légères et de petit calibre et de munitions est essentielle pour juguler la prolifération illégale. La sécurité défaillante des stocks est l’un des principaux facteurs qui permettent le vol et le détournement des armes et des munitions vers les marchés illégaux. Fait caractéristique, les stocks doivent être planifiés et protégés à la fois contre les menaces externes et les défaillances internes.   

Notre travail consiste à vérifier que les armes légères et de petit calibre et les munitions sont en sécurité, qu’elles ne sont pas obsolètes ni en nombre excessif, et qu’elles sont bien gérées et protégées. 

Les activités comprennent la formation du personnel, le contrôle de la sécurité du stockage grâce à des équipements spécialement conçus et la rénovation des arsenaux ou la construction de nouveaux dépôts conformes aux normes nationales et internationales. Nous soutenons aussi le marquage des armes légères et de petit calibre afin de pouvoir tracer les équipements et éviter les abus et les détournements, ainsi que la destruction des armes obsolètes.

Nous travaillons en collaboration avec les autorités nationales pour favoriser la mise en œuvre de leurs stratégies et plans d’action nationaux.

 

Pays d'intervention

 

La représentation et l'utilisation des frontières, des noms géographiques et des données connexes figurant sur cette carte ne sont pas garanties sans erreur et n'impliquent pas l'approbation ou l'acceptation officielle par HI.

Contactez-nous

 

Pour tout renseignement concernant nos projets et notre approche de la Réduction de la Violence Armée

Clément MEYNIER
Spécialiste RVA

 

Photos : © O. van den Broeck / HI - © N. Mazars / HI - © W. Daniels

 
Icone logo Handicap International Humanité & Inclusion Icone logo Handicap International Humanité & Inclusion Icone logo Handicap International Humanité & Inclusion Icone logo Handicap International Humanité & Inclusion

HI est une organisation de solidarité internationale indépendante et impartiale, qui intervient dans les situations de pauvreté et d’exclusion, de conflits et de catastrophes. Œuvrant aux côtés des personnes handicapées et des populations vulnérables, elle agit et témoigne, pour répondre à leurs besoins essentiels, pour améliorer leurs conditions de vie et promouvoir le respect de leur dignité et de leurs droits fondamentaux.

Là où sévissent les conflits, les catastrophes naturelles, la pauvreté et l’exclusion, nous travaillons aux côtés des personnes handicapées et des populations vulnérables pour améliorer leurs conditions de vie.

SUIVEZ-NOUS SUR
LES RESEAUX SOCIAUX

SUIVEZ-NOUS
SUR LES
RESEAUX SOCIAUX