Go to main content

Liban : les équipes de HI interviennent auprès des blessés

partager

Santé | Urgence | Liban | PUBLIÉ LE 28 août 2020
Nada Baghdadi, 27 ans, a une fracture à la jambe suite à l’explosion qui a eu lieu à Beyrouth le 4 août.  Elle bénéficie de séances de réadaptation avec HI, et a reçu des béquilles

Nada Baghdadi, 27 ans, a une fracture à la jambe suite à l’explosion qui a eu lieu à Beyrouth le 4 août. | © Tom nicholson / HI

Les équipes de HI mènent des séances de réadaptation et apportent un soutien psychosocial aux victimes des explosions du 4 août à Beyrouth.

Après les explosions survenues le mardi 4 août à Beyrouth, les équipes locales de HI se sont mobilisées rapidement, pour apporter une aide d’urgence aux victimes de la catastrophe.

Ces explosions ont entrainé la mort de plus de 180 personnes et blessé environ 6 000 personnes. Les équipes de HI ont évalué les besoins des personnes blessées dans différents hôpitaux de la ville.

« De nombreuses personnes ont reçu des éclats de verre, provoquant des blessures au niveau des tendons ou des nerfs, et entrainant des paralysies ainsi que des faiblesses musculaires. Beaucoup d’habitants de Beyrouth ont aussi eu des fractures complexes ou ont dû être amputés des extrémités (doigts, orteils). Près de 500 personnes ont besoin de séances de réadaptation et d’aides à la mobilité (des béquilles, déambulateurs, etc.)»,

explique Pauline Falipou, experte en réadaptation d’urgence pour HI.

Depuis le début de l’urgence, les équipes de HI ont mené plus de 400 séances de soutien psychosocial pour aider les victimes à surmonter le traumatisme lié à la catastrophe. 

L’association a également mené plus de 60 séances de réadaptation et distribué plus de 100 kits de premiers soins pour les plaies (pansements, mercurochrome, etc.) permettant aux blessés de se soigner à domicile.

HI a aussi distribué 40 déambulateurs, béquilles, etc., aux personnes qui en avaient besoin.

 

Plus d'actualités