Goto main content

Les sous-munitions continuent de tuer des civils

partager

Plaidoyer | Réduction de la violence armée | PUBLIÉ LE 6 septembre 2019
Sous-munitions de type BLU 24 au Laos (image d'archive)

Sous-munitions de type BLU 24 au Laos (image d'archive) | @HI

Publié fin août, le rapport 2019 de l’Observatoire des sous-munitions révèle que de nouvelles attaques utilisant des armes à sous-munitions ont eu lieu en Syrie en 2018. L’Observatoire a enregistré au moins 674 attaques avec des sous-munitions dans le pays depuis mi-2012. Ces attaques engendrent une lourde contamination aux restes de sous-munitions, posant une menace mortelle et à long terme pour les populations locales. Dans le monde, au moins 149 personnes ont été victimes d’attaques ou de restes de sous-munitions dans 8 pays et un territoire. 

Selon l’Observatoire, au moins 38 attaques à l'arme à sous-munitions ont eu lieu en Syrie entre juillet 2018 et juin 2019. Depuis mi-2012, l'Observatoire a enregistré au moins 674 attaques d'armes à sous-munitions en Syrie – année où l’utilisation de sous-munitions y a été observée pour la première fois.

L'Observatoire a enregistré 149 nouvelles victimes d'armes à sous-munitions en 2018 - victimes soit d’attaques utilisant ces armes (65), soit de restes d’armes à sous-munitions (84). Il s’agit d’une diminution importante par rapport à 2016 (971 victimes recensées), principalement due à l’évolution du conflit syrien. Ce bilan reste très préoccupant : 99 % des victimes des armes à sous-munitions sont des civils.

En 2018, le Yémen a enregistré le plus grand nombre de victimes de restes de sous-munitions (31). 40 ans après le conflit, des victimes continuent d'être enregistrées au Laos (21). Ces chiffres mettent en évidence les conséquences dramatiques de l'utilisation des armes à sous-munitions, qui laissent une contamination lourde et à long terme, et représentent une menace mortelle pour la population.

« HI appelle les belligérants à stopper immédiatement toute utilisation de sous-munitions, déclare Anne Héry, directrice du plaidoyer chez HI. L’association appelle également les États à faire pression sur les pays qui utilisent des sous-munitions afin que ceux-ci cessent de telles pratiques. Toute nouvelle utilisation doit être condamnée. Ce n'est qu'en condamnant systématiquement leur emploi, en stigmatisant les responsables et en appelant tous les États à signer la Convention d’Oslo, que la communauté internationale sera en mesure de réduire et, à terme, d'éliminer les armes à sous-munitions. »

Aller plus loin…

 
Icone logo Handicap International Humanité & Inclusion Icone logo Handicap International Humanité & Inclusion Icone logo Handicap International Humanité & Inclusion Icone logo Handicap International Humanité & Inclusion

HI est une organisation de solidarité internationale indépendante et impartiale, qui intervient dans les situations de pauvreté et d’exclusion, de conflits et de catastrophes. Œuvrant aux côtés des personnes handicapées et des populations vulnérables, elle agit et témoigne, pour répondre à leurs besoins essentiels, pour améliorer leurs conditions de vie et promouvoir le respect de leur dignité et de leurs droits fondamentaux.

Là où sévissent les conflits, les catastrophes naturelles, la pauvreté et l’exclusion, nous travaillons aux côtés des personnes handicapées et des populations vulnérables pour améliorer leurs conditions de vie.

SUIVEZ-NOUS SUR
LES RESEAUX SOCIAUX

SUIVEZ-NOUS
SUR LES
RESEAUX SOCIAUX