Go to main content
 

Réduction des risques de catastrophes et adaptation au changement climatique

 
Bangladesh, Projet de gestion des risques de catastrophe. Sohag de YPSA, partenaire de HI, explique les difficultés rencontrées par la communauté des pêcheurs. Bangladesh, Projet de gestion des risques de catastrophe. Sohag de YPSA, partenaire de HI, explique les difficultés rencontrées par la communauté des pêcheurs. Bangladesh, Projet de gestion des risques de catastrophe. Sohag de YPSA, partenaire de HI, explique les difficultés rencontrées par la communauté des pêcheurs. Bangladesh, Projet de gestion des risques de catastrophe. Sohag de YPSA, partenaire de HI, explique les difficultés rencontrées par la communauté des pêcheurs.

© B. Blondel / HI

Les risques de catastrophes représentent un défi significatif car ils augmentent la vulnérabilité et réduisent la capacité à faire face aux dangers d’origine naturelle ou humaine. 

16

pays

72 HEURES

notre temps de réponse
opérationnelle

26

projets

Qu'est-ce que la réduction des risques des catastrophes ?

Un défi majeur

 

Au cours des vingt dernières années, 218 millions de personnes par an ont été frappées par des catastrophes, ce qui coûte plus de 300 milliards de dollars par an à l’économie mondiale.1  Il est probable que la fréquence des catastrophes augmente. En effet, le changement climatique accroît l’intensité et la fréquence des événements climatiques, surtout dans les régions côtières où vit l’essentiel de la population mondiale.

Quand une catastrophe se produit, les groupes à risque, tels que les personnes handicapées, sont affectés de façon disproportionnée. Par exemple, d’après l’ONU, seule 1 personne handicapée sur 5 dans le monde est capable de fuir sans difficulté en cas de catastrophe.2 Les catastrophes font généralement plus de morts parmi les femmes que parmi les hommes et les enfants. Les jeunes et les personnes âgées forment une grande part des personnes affectées. Par exemple, suite au tsunami de 2004 au Sri Lanka, la mortalité des enfants de moins de cinq ans a été deux fois plus élevée que celle des adultes de plus de 50 ans.3 De plus, ces catastrophes peuvent provoquer des dégâts et des blessures.

Hi et la réduction des risques de catastrophes et l'adaptation au changement climatique

 

Parfaitement consciente de cette situation, HI s’emploie depuis 15 ans à mettre en œuvre la réduction des risques de catastrophes. Au milieu des années 2000, ses interventions se sont étendues à l’Asie et concernent désormais plus de 20 pays, essentiellement en Afrique, en Amérique latine et dans les Caraïbes. Au fil des ans, HI a tiré les leçons de son expérience et utilise différentes méthodes d’intervention qui ont toutes contribué à renforcer notre stratégie de réduction des risques de catastrophes inclusive et d’adaptation au changement climatique. 

Par ses projets de réduction des risques de catastrophes inclusive, HI soutient une approche intégrée qui permet la participation pleine et utile de tous les groupes et personnes les plus vulnérables au risque, dans un contexte de changement climatique, afin de créer une communauté durable et résiliente.

 
 

Comment HI intervient-elle dans la réduction des risques de catastrophes inclusive ?

 

Au cours des 15 dernières années, le mandat de HI pour les stratégies et réseaux de réduction des risques de catastrophes inclusive a évolué. HI pratique la réduction des risques de catastrophes inclusive en mettant directement en place des projets de réduction des risques de catastrophes inclusive et en développant les capacités des acteurs de la réduction des risques de catastrophes face aux enjeux du changement climatique. En interne, les programmes pays de HI intègrent des composants de réduction des risques de catastrophes aux projets de développement et humanitaires. HI joue également un rôle dans le plaidoyer international autour de la réduction des risques de catastrophes inclusive.

Concrètement, ceux qui pratiquent la réduction des risques de catastrophes sont considérés comme insuffisamment inclusifs, c’est-à-dire qu’ils ne parviennent pas à s’assurer que les groupes à risque, y compris les personnes handicapées, soient pleinement impliqués dans les pratiques de réduction des risques de catastrophes et soient donc moins touchés par les catastrophes. Sachant que certains groupes, en raison de leur âge, de leur genre ou de leur handicap, ont plus de risques face aux catastrophes, la réduction des risques de catastrophes inclusive implique de réduire la vulnérabilité des groupes les plus exclus et d’améliorer leur capacité à réduire le risque.

HI propose deux principales méthodes d’intervention

Une aide technique

 

La première consiste à apporter une aide technique aux autres acteurs de la réduction des risques de catastrophes (ONG, agences gouvernementales ou donateurs) afin d’améliorer leur capacité à proposer des solutions de réduction des risques inclusives et d’assurer la pleine participation des populations les plus à risque (notamment les personnes handicapées, les femmes, les jeunes et les personnes âgées) tout au long du processus de réduction des risques de catastrophes.

Une intervention directe au niveau de la communauté

 

La deuxième méthode d’intervention de HI exige que l’organisation intervienne directement au niveau de la communauté, en tant qu’acteur et expert de la réduction des risques de catastrophes. Cette méthode sert exclusivement à mettre en place des activités de réduction des risques de catastrophes inclusive (prévention, réduction des risques et préparation aux catastrophes) et repose sur une approche intégrée qui tire parti des autres secteurs d’intervention pour promouvoir la résilience à chaque étape du processus de gestion des risques. 

La réduction des risques de catastrophes est un sujet transversal

Plusieurs activités, telles que les méthodes de diagnostic des risques et les initiatives de préparation aux urgences, peuvent être facilement intégrées à beaucoup d’autres secteurs d’intervention pour assurer la continuité des services et renforcer la résilience des populations : moyens de subsistance, eau, assainissement et hygiène, réadaptation physique, réduction de la violence armée, éducation, etc.

En interne, le secteur de la réduction des risques de catastrophes et de l’adaptation au changement climatique fait désormais partie de la division « Protection et réduction des risques » de HI, ce qui illustre la volonté de notre organisation de proposer plus systématiquement une approche holistique de la gestion des risques en couvrant à la fois les risques de catastrophes d’origine humaine (y compris la violence et les conflits) et naturelle.

 
 

Photo : © B. Marquet / HI

 
Icone logo Handicap International Humanité & Inclusion Icone logo Handicap International Humanité & Inclusion Icone logo Handicap International Humanité & Inclusion Icone logo Handicap International Humanité & Inclusion

HI est une organisation de solidarité internationale indépendante et impartiale, qui intervient dans les situations de pauvreté et d’exclusion, de conflits et de catastrophes. Œuvrant aux côtés des personnes handicapées et des populations vulnérables, elle agit et témoigne, pour répondre à leurs besoins essentiels, pour améliorer leurs conditions de vie et promouvoir le respect de leur dignité et de leurs droits fondamentaux.

Là où sévissent les conflits, les catastrophes naturelles, la pauvreté et l’exclusion, nous travaillons aux côtés des personnes handicapées et des populations vulnérables pour améliorer leurs conditions de vie.

SUIVEZ-NOUS SUR
LES RESEAUX SOCIAUX

SUIVEZ-NOUS SUR
LES RESEAUX SOCIAUX